top of page
  • AutorenbildBeat Edelmann

Éviter l'épuisement en tant que parent

Être parent, c'est stimulant et gratifiant – et en même temps souvent stressant et épuisant. C'est la charge de travail et les attentes de tous les côtés qui créent du stress. Une sage gestion de soi vous permet de mieux gérer les contraintes ainsi que d'améliorer votre bien-être et d'augmenter votre satisfaction.

Page d'accueil d'Abundana

Être parent, c'est stimulant et gratifiant – et en même temps souvent stressant  ! J'en ai fait l'expérience en tant que père moi-même. Les parents sont confrontés à de multiples sources de stress, non seulement dans la famille, mais aussi en dehors.


Le rôle de parent

Tout va bien quand vos enfants sont gentils, vous soutiennent et se comportent de manière responsable. Mais il y a bien d'autres moments… Ils sont de mauvaise humeur, veulent des choses qu'ils ne peuvent pas avoir, se sentent mal ou sont même malades. Il y a plein de situations qui vous stressent en tant que parent. De plus, vous ne savez pas toujours ce qui vous attend. Un jour, tout se passe bien, et une autre fois, l'enfant est en crise sans que vous sachiez pourquoi.


De partout, vous recevez des conseils, de vos amis, de vos parents, dans des livres et en ligne. Vous vous rendez compte qu'il n'est pas évident de trouver la meilleure façon d'éduquer son enfant. En outre, il faudrait prendre en compte que chaque enfant est unique. Ce qui satisfait l'un, peut enrager l'autre. Il ne faut pas non plus oublier qu'il existe des enfants très exigeants, par exemple ceux avec autisme ou SDAH qui parfois mettent les nerfs de leurs parents fortement à l'épreuve. En même temps, les gens autour vous veulent rendre responsable du comportement que votre enfant ne peut guère contrôler, et vous encore moins.


Le stress lié au travail

On dit qu'on peut s'épanouir dans son activité professionnelle, ce qui n'est malheureusement pas le cas pour tout le monde. Même si votre travail vous enrichit et vous satisfait, il vous fatigue. Les exigences professionnelles n'arrêtent pas d'augmenter. En outre, vous êtes tenue – en plus du travail quotidien – de maintenir vos connaissances à jour par la formation continue. Il n'est pas étonnant que le nombre de personnes avec un burnout est en forte croissance.


La conciliation famille-travail rajoute de la pression sur vous. Amener et récupérer les enfants à la garderie, planifier et préparer les repas, s’occuper des rendez-vous médicaux, entretenir le ménage… Toutes ces responsabilités représentent un important facteur de stress parental.


Vos besoins personnels

Vous souhaitez probablement une vie de couple satisfaisant et passer du temps seul avec votre amour, ce qui est difficile quand d'autres demandes limitent fortement votre temps à disposition. De plus, il y a sûrement des activités que vous souhaitez entreprendre plus souvent, comme faire du sport, faire du yoga, rencontrer vos ami·es, etc. Ou peut-être c'est juste que vous voulez avoir un moment pour vous de temps en temps.


Tout cela est difficile quand vous devez répondre aux demandes de tous les côtés qui ne vous laissent guère le temps de souffler et de vous faire du bien.


L'épuisement parental

Tous ces facteurs prennent votre temps et puisent dans vos énergies. Vous êtes stressé·e et quand vous pensez à votre niveau de stress, cela vous rend encore moins à l'aise, car vous savez combien le stress chronique augmente les risques de problèmes de santé. D'ailleurs, le stress accru peut vous amener à ne plus pouvoir contrôler vos émotions et en conséquence, à réagir de manière inadéquate vis-à-vis de vos enfants.


L'épuisement permanent peut mener au burnout parental. Tout d’abord, le parent touché ressent un épuisement physique et émotionnel : il est vidé, au bout du rouleau et tout lui apparaît comme une montagne. Ensuite, il s’intéresse moins à ses enfants, il a de la difficulté à avoir du plaisir avec eux et à leur montrer qu’il les aime. Enfin, il a l’impression de ne pas être un bon parent.


Comment éviter l'épuisement ?

Si on cherche à satisfaire les besoins des autres, notamment ses propres enfants, il faut tout d'abord bien prendre soin de soi-même. Ce n'est pas par hasard, que, dans les avions, on insiste qu'on mette son propre masque d'oxygène, avant de s'occuper de son enfant. Quand on suffoque, on ne peut aider personne.


Au début des années 90 à l'Université de Zurich, deux psychologues, Dr Maja Storch et Dr. Frank Krause, ont développé un programme de gestion de soi pour prévenir le burnout des enseignants et l'ont nommé ZRM (Zurich Resource Model en anglais). Ils ont vite constaté que leur méthode peut aider un public plus large à éviter l'épuisement et à mieux gérer les exigences personnelles et les attentes des autres. Ils ont formé un bon nombre de personnes de langue allemande dans leur approche.


Ateliers en gestion de soi avec ZRM à Genève

Dans les régions germanophones, des formations en gestion de soi avec ZRM ont lieu régulièrement. Depuis peu, Abundana propose des ateliers en gestion de soi à Genève – aux parents et à toutes et tous qui souhaitent mieux faire face à leurs défis quotidiens.

Venez découvrir nos ateliers en français !


Article de Beát Edelmann, coach et formateur ZRM, fondateur d'Abundana – Institut pour la gestion de soi et l'analyse de personnalité, Genève et Berne

Comentários


bottom of page