top of page
  • Photo du rédacteurBeat Edelmann

Conseils pour profiter au mieux des rappels dans la gestion de soi ZRM

Cet article s'adresse à celles et ceux qui ont suivi une formation ZRM ou un coaching ZRM et qui connaissent donc le rôle des rappels comme ressource dans le ZRM®. Ce texte leur donne toutes les informations pour s'en servir avec succès.


Objets de couleur jaune
Photo de Ksenia Chernaya (pexels.com)

Au début du processus ZRM, vous avez choisi une ou plusieurs images et ensuite, créé votre devise personnelle en lien avec votre objectif. De cette manière, vous avez aligné les deux systèmes, votre conscient et votre inconscient, par rapport à vos besoins et vous avez ainsi franchi le Rubicon. Dans beaucoup de cas, cela ne suffit pas pour mettre en pratique l'état d'esprit représenté par la devise dans le quotidien. C'est là que les ressources ZRM entrent en jeu, en premier lieu les rappels.


Renforcer le circuit neuronal de votre devise

Dans votre cerveau, votre image et votre devise forment un nouveau circuit neuronal qui doit être renforcé afin d'avoir un impact durable sur vos pensées, vos sentiments et vos actions. Pour renforcer ces connexions neuronales, vous devez les utiliser le plus souvent et avec succès.


Apprendre un nouveau comportement signifie normalement le pratiquer et le répéter maintes fois jusqu'à ce qu'il devienne automatique. Cela est ennuyeux et vous risquez facilement d'abandonner au bout de quelque temps. La gestion de soi ZRM propose des moyens qui dépassent votre attention consciente peu fiable et qui tirent profit du fonctionnement de votre inconscient. C'est dû au fait que le cerveau ne distingue pas si un stimulus est perçu consciemment ou inconsciemment. Le ZRM utilise l'effet du "priming", c'est-à-dire des stimuli sensoriels qui ne sont pas perçus consciemment, mais qui ont néanmoins un effet mesurable sur vous et votre comportement.


Activer l'état d'esprit de votre devise

Les rappels servent à activer le nouveau circuit neuronal associé à votre devise. Par rappel, nous entendons avant tout des objets, c'est-à-dire des stimuli visuels. Mais il est conseillé de choisir également des stimuli auditifs, olfactifs et tactiles en rapport avec la devise afin de faire appel à un grand nombre de sens.


Pour obtenir l'effet désiré, les rappels doivent impérativement:

  • être en lien avec votre image choisie et votre devise

  • et avoir un bilan affectif fortement positif, sans émotion négative associée


Trouver vos rappels

Pour commencer, vous pouvez noter tous les objets qui vous viennent à l'esprit en regardant votre image et votre devise. En plus, allez demander un panier à idées à d'autres personnes qui ne doivent pas forcément être au courant de votre démarche. Par exemple, vous pouvez leur raconter que vous cherchez un cadeau pour une amie qui a telle ou telle préférence.


Voici une liste de quelques rappels pour donner des idées :


  • Objets : images, cartes, symboles, vêtements, fond d'écran, montre, bijoux, plantes, objets dans une couleur liée à votre image, porte-clés, linge de lit, serviette, autocollants, aimant

  • Mots / dessins : mots de passe, mots/phrases sur une carte, dessin sur un t-shirt

  • Sons : son du portable (appels, réveil, notifications), morceaux de musique, musique de fond

  • Odeurs : parfum, désodorisant d'ambiance

Les rappels ne sont pas une question de prix. Vous pouvez vous contenter d'objets bon marché ou même de quelques dessins faits à la main que vous accrocherez autour de vous. Si vous êtes obligé·e de remplacer des objets quotidien, veillez simplement à ce qu'ils aient un lien avec votre devise. Par exemple, achetez la prochaine brosse à dent dans une couleur en lien avec votre devise. Soyez créatif·ive. Vous êtes libre et trouverez certainement des objets qui vous plaisent.


Placer vos rappels

Pour obtenir le plus grand effet, il est judicieux de placer les rappels partout où vous passez au cours de la journée. Qu'est-ce qui pourrait vous rappeler votre devise lorsque vous vous réveillez le matin ? Ensuite, pensez aux autres pièces chez vous, comme la salle de bain et la cuisine. Mais aussi hors de la maison, vous pouvez mettre vos rappels, par exemple dans votre voiture et à votre place de travail.


Je vous recommande de ne pas mettre vos rappels dans un placard, mais de les placer là où ils seront visibles. Si à certains endroits, vous risquez de rencontrer des situations particulièrement difficiles, placez-y le maximum de rappels possibles.


Cette démarche a un rapport effort / bénéfice très avantageux. Vous vous procurez les objets nécessaires et les placez aux bons endroits. C'est tout l'effort qui est demandé. Ensuite, les rappels activent automatiquement le circuit neuronal de la devise. Grâce à l'effet de priming, aucune attention consciente de votre part n'est nécessaire.


Emporter vor rappels avec vous

Vous n'êtes pas toujours dans des lieux où vous retrouvez vos rappels. C'est pourquoi il est essentiel d'en avoir aussi sur vous. Ainsi, vous pouvez activer votre devise, même en déplacement et dans les endroits que vous ne pouvez pas aménager à votre guise.


Dans ces cas, il s'agit de rappels mobiles, en voici quelques exemples :


  • Vêtements : vêtements (des chaussettes au bonnet), montres, bijoux, bracelets, soulier

  • Appareils électroniques : fond d'écran et sons du portable, un autocollant collé sur l'appareil, musique (avec écouteurs ou dans la voiture), coque ou étui pour le portable

  • Accessoires : porte-clé, figurine pour votre poche ou votre sac, stylo, boîte à cigarettes, flacon de parfum


Procurez-vous au moins

  • 5 objets fixes

  • 5 objets mobiles


Si votre objectif est ambitieux, vous aurez certainement besoins de plus de dix rappels. Soyez rassuré·e : plus vous en avez, mieux c'est, surtout tout au début, quand le circuit neuronal vient d'être créé, car il est encore faible et nécessite le maximum d'activation.


En vous entourant de rappels tout au long de la journée, vous assurez que le circuit neuronal de votre devise est activé inconsciemment tout le temps, se développe et se renforce. Au bout d'un certain temps, vous serez en mesure d'activer de mieux en mieux votre devise, au moment précis où vous en avez besoin.


Éviter les objets déjà en votre possession

Pour que votre cerveau reconnaisse que l'objet appartienne à la devise et active le circuit neuronal souhaité, il est essentiel que vous vous procuriez de nouveaux objets. Les objets déjà en votre possession activent des circuits neuronaux existants qui sont en lien avec d'autres thématiques, mais non pas avec votre devise.


Cependant, si vous possédez déjà un objet qui correspondrait parfaitement à votre devise, il est tout de même possible de l'utiliser. Mais il est crucial de modifier au moins un détail pour que pour votre cerveau le perçoive comme quelque chose de nouveau. Voici quelques exemples :


  • un nouveau cache-pot pour une plante

  • une petite broderie sur un t-shirt

  • un nouveau cadre pour une vielle photo

  • un point en couleur sur un souvenir de vacances


Réfléchir parfois aux réactions des autres

Vos rappels sont très personnels et ne doivent être justifiés vis-à-vis de personne. Mais dans certains cas, il est raisonnable de prendre en compte les réactions éventuelles de votre entourage, car par rapport à la visibilité, on peut distinguer des types de rappels :

  • privés (cachés du regard des autres)

  • publics (visibles pour tout le monde)


Dans le choix des rappels privés, par exemple dans votre chambre à coucher, vous êtes complètement libre. Mais si un rappel est public, vous pourriez vous demander si vous ne rencontriez pas trop de réactions négatives de votre entourage. Vous n'allez probablement pas mettre une veste à fleurs multicolores au bureau où une tenue vestimentaire conservatrice est attendue. En revanche, vous pouvez mettre des sous-vêtements avec des motifs floraux que personne ne verra. ;-)


Enlever les objets perturbateurs

Autour de vous, vous trouvez peut-être des objets qui vous détournent de votre devise. Si vous êtes étudiant, par exemple, en train de vous préparer à un examen, les photos de la plage où vous avez passé vos vacances peuvent avoir un effet inopportun. Il vaut mieux de les ranger dans un tiroir et de ne les sortir qu'après l'examen. Si vous recherchez la détente, vous feriez mieux de mettre de côté la très jolie tasse de votre ancien employeur, quitté à cause d'un conflit. Identifiez donc les objets qui pourraient vous détourner de votre objectif et mettez-les hors de votre vue.


Utiliser consciemment certains rappels

Jusqu'ici, nous avons parlé des rappels avec un impact inconscient qui exploitent l'effet du priming. Mais vous pouvez vous servir des rappels également de manière tout à fait consciente. Cela est très utile dans des situations délicates dans lesquelles vous avez fortement besoin de leur soutien. Vous vous préparez donc à l'avance et faites attention à avoir le plus de rappels possible autour de vous. Le moment venu, vous les regardez et les touchez consciemment pour vous mettre dans l'attitude de votre devise.


L'effet est prouvé scientifiquement

L'effet des rappels peut sembler magique, car il n'est pas nécessaire que vous en soyez conscient. Votre cerveau les prend néanmoins en compte. Ceci est la force merveilleuse de cette ressource. Les rappels se servent de l'effet du priming dont des milliers d'études scientifiques ont prouvé l'effet.


Pour les talismans, c'est tout autre chose, car ils sont considérés comme des objets chargés d'une énergie spéciale. Par contre, aucune énergie occulte n'est inhérente à vos rappels. Si vous en perdez ou cassez un, il suffit de le remplacer. Il est juste nécessaire de faire consciemment le lien entre l'objet et la devise une fois.


Points importants à retenir

Les points suivants sont à observer :


  • Vos rappels doivent impérativement être en lien avec votre devise et vous plaire (avec un bilan affectif positif).

  • Leur disponibilité doit être sous votre contrôle.

  • Procurez-vous au moins cinq rappels fixes et cinq rappels mobiles.

  • Placez-les de telle façon qu'ils peuvent activer le circuit de la devise tout au long de la journée.

  • N'utilisez pas de vieux objets, à moins que vous ne les ayez modifiés.

  • Plus une situation est difficile à gérer pour vous, plus  il est conseillé de vous entourer de rappels à ce moment précis.


Pendant combien de temps faut-il être entouré de rappels ? En principe, jusqu'à ce que vous agissiez tout naturellement selon votre devise dans votre quotidien, ce qui prend en général environs six mois. Si après cette période, certains de vos objets vous plaisent toujours, vous pouvez bien sûr continuer à les avoir autour de vous.


Un dernier conseil : Une fois, vous avez créé votre devise, commencez immédiatement à vous entourer de rappels.


Les rappels – un outil merveilleux du ZRM®

Les rappels sont une ressource formidable dont je me sers beaucoup dans ma vie quotidienne et que je propose régulièrement aux personnes qui viennent chez moi au coaching.


Les rappels nous permettent de renforcer le circuit neuronal de notre devise, presque sans effort. Il s'agit d'un outil pour intérioriser le plus vite que possible l'attitude représentée par notre devise et d'agir conformément à celle-ci. Pour les situations les plus difficiles, nous pouvons nous préparer à l'avance et veiller à avoir un maximum de rappels autour de nous le moment venu.


Il est important d'être entouré de rappels le plus souvent. C'est comme le secret du grand gong. Pour obtenir un son profond et riche, il faut d'abord mettre le gong en faible vibration avec de petits coups avant de donner un coup fort. Si le circuit neuronal de notre devise est continuellement activé, nous avons le plus de chance d'être dans l'attitude désirée quand nous en avons besoin.


Pour finir, un grand merci aux psychologues Maja Storch et Frank Krause à l'Université de Zurich qui ont développé cette ressource merveilleuse pour réaliser nos objectifs plus facilement.



Sources : Cet article se base sur les expériences personnelles de l'auteur et la littérature de base du ZRM® qui n'a pas encore été traduite jusqu'à présent :

– STORCH, Maja, KRAUSE, Frank et WEBER, Julia, 2022. Selbstmanagement – ressourcenorientiert: Theoretische Grundlagen und Trainingsmanual für die Arbeit mit dem Zürcher Ressourcen Modell (ZRM®). 7., überarbeitete Auflage. Bern : Hogrefe. ISBN 978-3-456-86214-9.

– MEIER, René, WEBER, Julia, EISENBART, Urs, FAUDE-KOIVISTO, Tanya et DIEDRICHS, Annette, 2021. Ressourcenorientiertes Einzelcoaching nach ZRM®: theoretische Grundlagen und Coachingmanual für die Arbeit mit dem Zürcher Ressourcen Modell ZRM®. 1. Auflage. Bern : Hogrefe. ISBN 978-3-456-86060-2.


Auteur de l'article : Beát Edelmann, coach et formateur, expert en gestion de soi, analyse de la personnalité et neurodiversité (autisme et TDAH), fondateur d'Abundana, Institut pour la gestion de soi à Genève et à Berne.

Comments


bottom of page